Les filles n'ont plus peur de la page blanche

Aller en bas

Les filles n'ont plus peur de la page blanche

Message  Démocrate le Sam 28 Jan - 22:19

Les filles n'ont plus peur de la page blanche

http://www.lesoir.be/culture/livres/2012-01-28/les-filles-n-ont-plus-peur-de-la-page-blanche-893538.php

La bande dessinée reste un art macho où 10 % à peine des signatures portent une griffe féminine. Mais les temps changent et, au Festival d'Angoulême, les jeunes créatrices charment la critique.

Pénélope Bagieu a fait le buzz avec son héroïne du célibat, Joséphine, surdouée de la catastrophe amoureuse. Elle incarne cette nouvelle génération de femmes auteurs décomplexées dont les albums regardent la bande dessinée autrement, sans rouler des mécaniques. Son nouvel album, Page Blanche, écrit avec Boulet, fait un sort symbolique à l'angoisse d'exister. Eloïse, la fille perdue de ce roman graphique, vit avec son chat, et réinvente la vie, tout simplement.

Au Grand Théâtre d'Angoulême, c'est une autre flammèche de la nouvelle bande dessinée, Aude Picault, qui a été choisie pour mettre en images la musique de Jean-Claude Vannier. La patte tendre de Moi je, des Mélomaniakks et de Chicou Chicou affronte seule, crayon à la main, dans un concert dessiné inédit, les 65 musiciens de Jean-Claude Vannier, l'arrangeur musical de Barbara, Johnny, Polnareff ou Gainsbourg.

Sur la place des Halles, la rédaction de Fluide.G, le magazine féminin des galipettes, invite le public du Festival d'Angoulême dans son « glamour bus « . La rédactrice en chef, Madame G, reçoit les visiteurs en peignoir et déshabillé de soie. Sous une corde à linge tendue de petites culottes, les auteures maison dédicacent le Guide du Râteau et le dernier numéro spécial « Fuck me Tender « de Fluide.G.

« On dédicace et on dort dans le bus mais on a quand même loué une chambre à l'hôtel d'en face pour faire sa toilette et être présentables, témoigne Maïa Mazaurette, scénariste de Péchés Mignons et de l'Anti-Kamasutra. Ce bus change le rapport avec les lecteurs. Il y a énormément de jeunes qui montent à bord. C'est très stimulant. « Pour le coup, les filles ont pris une audace d'avance. À quand un autocar de mâles pour entrer dans l'intimité des héros, avec Coyote, le mec de Litteul Kevin, Mammouth et Piston, un homme, un vrai, au volant ?

L'univers de la BD est passionnant!
S'il se dédouble enfin... Very Happy

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11553
Points : 14028
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles n'ont plus peur de la page blanche

Message  Matagagna le Sam 28 Jan - 22:27

Les indiennes n'ont pas peur des cow-boys! Suspect
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 68
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles n'ont plus peur de la page blanche

Message  Démocrate le Dim 29 Jan - 0:42

Matagagna a écrit:Les indiennes n'ont pas peur des cow-boys! Suspect

Enfin!

Un peu d'action... Suspect
lol

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11553
Points : 14028
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles n'ont plus peur de la page blanche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum