Commémoration du 11 septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commémoration du 11 septembre

Message  Melocoton le Dim 11 Sep - 12:22

On ne va quand même faire l’impasse et l’économie d’une commémoration.




Triste souvenir que ce 11 septembre 1973 où…

Kissinger donna son feu vert pour que la terreur se répande sur le Chili.


Il y a des centaines de silences qui assassinent pendant des siècles et des siècles.
Nos oreilles sont là pour nous tenir éveillés.
Il y a des réveille-matin qui sonnent comme des clairons, il y en a peu qui chantent des berceuses
(Julos Beaucarne)

Lettre à Kissinger
Julos Beaucarne

http://www.4shared.com/audio/GGbQK1Hn/18-Lettre__Kissinger.html

Je veux te raconter Kissinger, l'histoire d'un de mes amis
Son nom ne te dira rien, il était chanteur au Chili
Ça se passait dans un grand stade, on avait amené une table
Mon ami qui s'appelait Jara fut amené tout près de là
On lui fit mettre la main gauche sur la table et un officier
D'un seul coup avec une hache les doigts de la gauche a tranché
D'un autre coup il sectionna les doigts de la dextre et Jara
Tomba tout song sang giclait 6000 prisonniers criaient
L'officier déposa la hache il s'appelait p't'être Kissinger
Il piétina Victor Jara chante dit-il tu es moins fier
Levant ses mains vides des doigts qui pinçaient hier la guitare
Jara se releva doucement faisons plaisir au commandant
Il entonna l'hymne de l'U… de l'unité populaire
Repris par les 6000 voix des prisonniers de cet enfer
Une rafale de mitraillette abattit alors mon ami
Celui qui a pointé son arme s'appelait peut-être Kissinger

Cette histoire que j'ai racontée
Kissinger ne se passait pas en 42
mais hier… en septembre septante trois



Le jour du coup d'État de Pinochet, Victor Jara est en route vers l'université technique de l'État où il officie depuis 1971, pour l'inauguration chantée d'une exposition avant de rejoindre Allende au palais présidentiel. Il est enlevé par les militaires et transféré au Stade National en compagnie d'autres militants pro-Allende. On le torture et on lui brise les mains ; il meurt ensuite criblé de balles le 16 septembre 1973, quelques jours avant son 41e anniversaire.

Chanson pour Victor Jara
Michel Bühler

http://www.4shared.com/audio/fTRou7QP/6Chanson_pour_Victor_Jara_2.html

On a trouvé Victor
Sur le bord du chemin
Plus de vie dans le corps
Et massacrées les mains

Veilleur, passeur d'espoir
L' écrivait des chansons
Touchait à la guitare
Jara était son nom

C'était le onzièm' jour
D'un septembre au Chili
Blindés, passants qui courent
Dans la ville ébahie

Les brutes militaires
Des casernes jaillies
Les avions, la poussière
Et les bombes et les cris

Le peuple uni, jamais
Ne sera vaincu, non
Le peuple uni, jamais
N'inclinera le front!

C'est au stade d'abord
Qu'ils ont été parqués
Les promis à la mort
Les déjà sacrifiés

"Le chanteur, c'est bien toi?"
Demande un officier
Victor le fixe droit
Dans les yeux, sans ciller

C'était le onzièm' jour
D'un septembre au Chili
Trente ans… Le temps qui court
N'apporte pas l'oubli

Venu de Washington
A peine déguisé
L'ordre implacable tonne:
"Tuez la liberté!"

Le peuple uni, jamais
Ne sera vaincu, non
Le peuple uni, jamais
N'inclinera le front!

Qui chante le bonheur
Et la fraternité
Celui-là fait-il peur
Aux barbares casqués?

A coups de crosses on a
Fracassé ses poignets
"Joue maintenant, Jara!"
Avant de l'achever

C'était un onzièm' jour
De septembre à Santiago
On l'a, dans les faubourgs
Jeté dans un ruisseau

Et personne, depuis
N'a demandé pardon
Pour les années de nuit,
Pour tous les compagnons

Non personne, là-bas
N'a montré de remords
L'honneur, on connaît pas
Dans les états majors!

Le peuple uni, jamais
Ne sera vaincu, non
Le peuple uni, jamais
N'inclinera le front!

Le peuple uni, jamais
Ne sera vaincu, non
Le peuple uni, jamais
N'inclinera le front!



Le Coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili renverse le président élu, Salvador Allende. La maison de Neruda à Santiago est saccagée et ses livres sont jetés au bûcher. Le poète et homme politique meurt le 23 septembre 1973 d'un cancer du pancréas, à la clinique Santa Maria de Santiago. Cependant, devant des témoignages convergents (dont celui de Manuel Araya, secrétaire de Pablo Neruda) laissent à penser que Neruda a été assassiné, le parti communiste chilien a demandé l'ouverture le 2 juin 2011 d'une enquête pour déterminer les conditions exactes de sa mort.


Complainte de Pablo Neruda
Véronique Pestel

http://www.4shared.com/audio/w4BzfN9L/17-Complainte_de_Pablo_Neruda_.html

Je vais dire la légende
De celui qui s'est enfui
Et fait les oiseaux des Andes
Se taire au cœur de la nuit

Quand d'abord nous l'entendîmes
L'air était profond et doux
Un instrument anonyme
Préludait on ne sait d'où

Naïfs entre deux éclipses
Des paroles pour complot
Sans craindre l'apocalypse
Nous jouions avec les mots

Le ciel était de velours
Incompréhensiblement
Le soir tombe et les beaux jours
Meurent on ne sait comment

Si bas que volât l'aronde
Dans le ciel de par ici
La plus belle voix du monde
Effaçait les prophéties

Comment croire, comment croire
Au pas pesant des soldats
Quand j'entends la chanson noire
De Don Pablo Neruda

À Madrid il est consul
En trente-six quand le feu
Change sur la péninsule
En ciel rouge le ciel bleu

Le sang couvre dans Grenade
Le parfum des orangers
Quand s'éteint la sérénade
Du rouge-gorge égorgé

C'est la fin des pigeon-vole
Le vent nouveau maria
Dans la romance espagnole
Au Cid, Pasionaria

Une voix américaine
S'est mêlée aux musiciens
Et dit l'amour, dit la haine
Dit la mort des miliciens

Toi qui racontais aux mères
Comment meurent leurs enfants
Neruda, la graine amère
Mûrit dans l'air étouffant

Te voici tel que toi-même
Là-bas le Chili t'attend
Il grandit dans l'anathème
Le chanteur de quarante ans

Le feu, la fumée enfante
Qui semble naître du toit
Le peuple pour qui tu chantes
A des yeux noirs comme toi

Les maisons disent la terre
Et les oiseaux à leur front
Malaisément pourraient taire
Ce que les hommes y font

Rien désormais ne sépare
Des lèvres le mot chanté
Toute chose se compare
À la seule liberté

Lorsque la musique est belle
Tous les hommes sont égaux
Et l'injustice rebelle
Paris ou Santiago

Nous parlons même langage
Et le même chant nous lie
Une cage est une cage
En France comme au Chili

Mais une atroce aventure
S'abat sur ce pays-là
Ramenant la dictature
Du Président Videla

Neruda qui le dénonce
Était hier son ami
Le Président en réponse
Au cachot le voudrait mis

L'ambassade du Mexique
L'a recueilli quelque temps
Mes seigneurs quelle musique
A fait le gouvernement

Il a donné sa parole
Que Pablo pouvait partir
À l'étranger qu'il s'envole
Nul ne veut le retenir

L'auto quand à la frontière
Elle parvient cependant
Halte-là ! Machine arrière
Par ordre du Président

Depuis ce temps-là, mystère
Les chiens l'ont en vain pisté
Qui sait où Pablo se terre
Pourtant on l'entend chanter

Sous le fouet de la famine
Terre, terre des volcans
Le gendarme te domine
Mon vieux pays Araucan

Pays double où peuvent vivre
Des lièvres et des pumas
Triste et beau comme le cuivre
Au désert d'Atacama

Avec tes forêts de hêtres
Tes myrtes méridionaux
Ô mon pays de salpêtre
D'arsenic et de guano

Mon pays contradictoire
Jamais libre ni conquis
Tu verras sur ton histoire
Planer l'aigle des Yankees

Entrez, entrez dans la danse
Volcans, mes frères volcans
L'étoile d'indépendance
Luit pour le peuple Araucan

Absent et présent ensemble
Invisible mais trahi
Neruda, que tu ressembles
À ton malheureux pays

Ta résidence c'est la mer
Et le ciel en même temps
Silencieux solitaire
Et dans la foule chantant

Noire et blanche l'existence
L'insomnie a pour loyer
Les nuits de la résistance
Ont l'air de manteaux rayés

Mais voici le matin blême
Ça ne peut plus durer
La Grèce et Jérusalem
La Chine déchirée

Déjà le monde entier forme
Un rêve pareil au tien
C'est un soleil énorme
Qu'une main d'enfant retient

* * *


Hymne de l’UP (Unidad Popular)

L'hymne de l'UP était la chanson Venceremos dont le texte fut écrit par Claudio Iturra et la musique composée par Sergio Ortega

Venceremos
Quilapayun

http://www.4shared.com/audio/Rfyt1y7b/07_Venceremos.html

Desde el hondo crisol de la patria
se levanta el clamor popular,
ya se anuncia la nueva alborada,
todo Chile comienza a cantar.

Recordando al soldado valiente
cuyo ejemplo lo hiciera inmortal,
enfrentemos primero a la muerte,
traicionar a la patria jamás.

{x2}
Venceremos, venceremos,
mil cadenas habrá que romper,
venceremos, venceremos,
al fascismo sabremos vencer.

Campesinos, soldados, mineros,
la mujer de la patria también,
estudiantes, empleados y obreros,
cumpliremos con nuestro deber.

Sembraremos las tierras de gloria,
socialista será el porvenir,
todos juntos haremos la historia,
a cumplir, a cumplir, a cumplir

{x2}
Venceremos, venceremos,
mil cadenas habrá que romper,
venceremos, venceremos,
al fascismo sabremos vencer.




Dernière édition par Melocoton le Mar 13 Sep - 4:46, édité 1 fois
avatar
Melocoton
3
3

Messages : 904
Points : 1011
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 71
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration du 11 septembre

Message  Démocrate le Lun 12 Sep - 22:32

aplausos clinoeilpouce

Mais avant... tu mettais le son! cool

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration du 11 septembre

Message  Melocoton le Mar 13 Sep - 4:47

simple oubli que je viens de corriger
avatar
Melocoton
3
3

Messages : 904
Points : 1011
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 71
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration du 11 septembre

Message  Démocrate le Mar 13 Sep - 19:22

Very Happy

Mais fallait quand même pas te lever à c'theure pour ça! Shocked

mdr

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration du 11 septembre

Message  Nadège le Mer 14 Sep - 16:12

11 septembre 1961
Le World Wildlife Fund (fond mondial pour la planète) est créé en Suisse, à Morges avec pour objectif la préservation de la diversité biologique. Sa mission sera aussi de lutter contre les différentes formes de pollution et de promouvoir le développement durable. Initialement orienté vers la protection des espèces sauvages, le WWF se concentrera ensuite sur les milieux naturels forestiers ou aquatiques ainsi que les changements climatiques.
avatar
Nadège
3
3

Messages : 743
Points : 790
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration du 11 septembre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum