Longtemps, longtemps, longtemps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Longtemps, longtemps, longtemps...

Message  Melocoton le Mer 6 Avr - 9:32

Longtemps, longtemps, longtemps... après que les poètes ont disparus

Les poètes belges chantés par Julos

Je t’offre un verre d’eau glacée
(Odilon Jean Périer)

http://www.zshare.net/audio/88677155da2b18d7/

Je t’offre un verre d’eau glacée
N’y touche pas distraitement
Il est le prix d’une pensée
Sans ornement

Tous les plaisirs de l’amitié
Combien cette eau me désaltère
Je t’en propose une moitié
La plus légère

Regarde Je suis pur et vide
Comme le verre où tu as bu
Il ne fait pas d’être limpide
Une vertu

Plus d’eau mais la lumière sage
Donne à mon présent tout son prix
Tel, un poète où Dieu s’engage
Et reste pris


* * *


Caroline
(Liliane Wouters)

http://www.zshare.net/audio/8867728232d00b1c/

Ô toi ma soeur du temps passé
Portant bandeau ou papillote
Et cet air, noblement lassé
Qu’on trouve aux images vieillottes
Ma belle enfant qui rougissait
Quand se gonflait ta crinoline
En apprenant par cœur Musset
Tu sanglotais ô Caroline

A petits mots sous-entendus
A petits gestes de mitaines
On te parlait d’un prétendu
Frisant déjà la cinquantaine
Tu pianotais sagement
En regardant par la fenêtre
Si par hasard, un bel amant
Sur la chaussée allait paraître
Ton père avait des favoris
Ta mère avait sa chaufferette
Tu dessinais au gabarit
Et tu rêvais d’une amourette

Ma Caroline en robe puce
Qui soupirait au subjonctif
Disant que j’aime ou que je pusse
Comme on répète un leitmotiv
S’ils avaient vu tes seins, tes boucles
Des rois fameux t’auraient offert
Des anneaux d’or, leur escarboucle
Et leurs châteaux bardés de fer

On aurait dit : Voilà Diane
Agnès, Cassandre aux yeux roués
Son corps plus souple que liane
Retient l’amour qui l’avouais
Hélas, hélas ! Ma Caroline
Qui vous fanez sur un divan
Pour soulever vos crinolines
Il faudrait plus qu’un peu de vent
Vous êtes sage et restez fille
A moins de marier Gaston
Et on dira dans la famille
Mais après tout… Que dira-t-on ?

Que dira-t-on ?


* * *


Le jardinier
(Max Elskamp)

http://www.zshare.net/audio/88677382d3970687/

Et chacun faisant son métier,
Voici planter le jardinier
Selon sa vie
D'être aux plantes, avec ses mains
Doux et bon comme à des humains
Sous le soleil et sous la pluie

En son royaume des jardins
Des parterres et des chemins
Où tout concerte
Tonnelles, quinconces, berceaux
Et par ses soins, branches, rameaux
Pour faire à tous musique verte

Or, c'est ici ses harmonies
Et voyez lors, et tout en vie
Chanter les fleurs
Et pour l'ornement du feuillage
Mûrir les fruits sur les treillages
En senteurs, parfums et couleurs

Et yeux alors, comme un dimanche
Voici fête d'arbres et branches
De toute part
Et la terre comme embellie
De tant de choses accomplies
Par ses mains et selon son art

Et chacun faisant son métier,
Voici planter le jardinier
Selon sa vie


* * *


Ma soeur la Pluie
(Charles Van Lerberghe)

http://www.zshare.net/audio/88677482542e3477/

Ma soeur la Pluie
La belle et tiède pluie d'été
Doucement vole, doucement fuit
A travers les airs mouillés

Tout son collier de blanches perles
Dans le ciel bleu s'est délié
Chantez les pies
Dansez les merles
Parmi les branches qu'elle plie
Dansez les fleurs, chantez les nids
Tout ce qui vient du ciel est béni

Sur des tapis de fleurs sonores
De l'aurore jusqu'au soir
Et du soir jusqu'à l'aurore
Elle pleut, elle pleut, elle pleut encore
Autant qu'elle peut pleuvoir


De ma bouche elle approche
Ses lèvres humides de fraises des bois
Rit, et me touche,
Partout à la fois,
De ses milliers de petits doigts.


Puis, vient le soleil qui essuie,
De ses cheveux d'or,
Les pieds de la Pluie.

Ma soeur la Pluie
La belle et tiède pluie d'été
Doucement vole, doucement fuit
A travers les airs mouillés


* * *


C’est une peinture ancienne
(Madeleine Ley)

http://www.zshare.net/audio/886777513796b2bc/

C’est une peinture ancienne
Dans une église de mon pays
C’est un petit garçon qui veut
Vider la mer
Avec une cuiller

Un saint passe par la plaine
Traînant sa robe de laine
Je crois qu’il lui dit
"On ne peut pas vider la mer
Ni compter les brins du gazon vert
Ni cueillir à travers les feuilles
Les cheveux brillants du soleil
Mon petit, y a rien à faire
N’essaie plus d’ vider la mer"

C’est une peinture ancienne
Dans une église de mon pays
C’est un petit garçon qui veut
Vider la mer
Avec une cuiller
avatar
Melocoton
3
3

Messages : 904
Points : 1011
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 71
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum