Obama prêt pour un second mandat.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Obama prêt pour un second mandat.

Message  Matagagna le Lun 4 Avr - 21:48

À croire que personne ne lorgne sa place. Barack Obama vient de se lancer dans la course à sa réélection, et il est pour l'instant seul en lice. Démocrates et républicains confondus. À moins d'un an des primaires qui marqueront le coup d'envoi de la présidentielle américaine, la situation est pour le moins inédite. Il y a quatre ans, à la même époque, huit candidats républicains et dix démocrates.

Sarah Palin, waf waf, c'est la championne des idiotes!
Obama est bien parti pour un second mandat et c'est tant mieux.

http://www.lepoint.fr/monde/qui-pour-disputer-la-maison-blanche-a-barack-obama-04-04-2011-1315180_24.php
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Lun 4 Avr - 22:32

Je souhaite qu'il soit réélu, franchement!
Pas pour son bilan, parce que je déchante un peu, mais parce qu'en "face" ce sont de véritables timbrés. pt1cable

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Matagagna le Lun 4 Avr - 22:39

Pour son bilan, il faut bien se dire qu'il est arrivé dans un nid de guêpes, ce n'est pas évident de redresser tout d'un coup de baguette magique.
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Lun 4 Avr - 23:26

Matagagna a écrit:Pour son bilan, il faut bien se dire qu'il est arrivé dans un nid de guêpes, ce n'est pas évident de redresser tout d'un coup de baguette magique.

Je sais, il a vraiment tout eu sur le dos.
Y compris la crise des "subprimes" qui résultait du laisser faire et a littéralement vérolé toute l'économie mondiale.
Mais il n'a pas pris assez d'ascendant par rapport à tout cela je trouve. Il fallait expliquer ces mécanismes en boucle à tous les ménages américains pour qu'ils comprennent les méthodes qui ont fait leurs malheurs.

Au niveau du leadership il en a manqué également au plan de la colonisation sioniste en Palestine. Les extrémistes juifs avaient la trouille de son élection et de ce qu'il pouvait imposer. Il faudra quand même bien un jour clôturer ce cancer mondial qui fait le lit de tous les extrémismes.

Bref, Obama à 100 %, par rapport à n'importe quel "gros naze de Républicain" (expression reprise)
wink

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Matagagna le Lun 4 Avr - 23:43

A 100%

aplausos
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Ven 6 Mai - 23:04





Il faudrait que je retrouve la photo publiée dans "Le Soir" et qui montre tous les visages à la Maison Blanche en train de visionner l'intervention! What a Face

Là on "voit" le réel, et aux regards d'Obama et d'Hillary Clinton ce n'est pas une plaisanterie!
Ces yeux là, on ne les voit jamais à l'écran. C'est vraiment du jamais vu!


_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Matagagna le Sam 7 Mai - 9:37

Faut dire qu'on ne voit pas tous les jours Oussama qui "s'éclate". jocolor
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Dim 22 Mai - 20:52

Ils jettent tous l'éponge face à Barack Obama

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1268021/2011/05/22/Ils-jettent-tous-l-eponge-face-a-Barack-Obama.dhtml

Le gouverneur de l'Etat américain de l'Indiana Mitch Daniels a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche qu'il renonçait à se présenter à la présidentielle de 2012, allongeant la liste des candidats républicains potentiels jetant l'éponge face à Barack Obama.



A ce jour, peu de républicains se sont déclarés candidats pour affronter le président démocrate Barack Obama, qui brigue un deuxième mandat en 2012.

L'ancien président de la Chambre des représentants et figure de la droite américaine des années 1990 Newt Gingrich, le représentant Ron Paul, l'ancien gouverneur du Nouveau-Mexique Gary Johnson, sont candidats.

Le titre est trompeur... il y a déjà trois candidats.

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Jeu 2 Juin - 23:35

http://www.lalibre.be/actu/international/article/664653/le-republicain-mitt-romney-se-lance-pour-affronter-barack-obama-en-2012.html

Selon un récent sondage Gallup, l'homme d'affaires obtient 17% d'intentions de vote chez les républicains, juste devant la figure de proue des ultraconservateurs Sarah Palin (15%). Mais ces chiffres très faibles soulignent le manque d'entrain dans le camp républicain.

En termes de politique étrangère, il a également critiqué la politique de M. Obama envers Israël, assurant que ce dernier voyait --comme les pays européens-- l'Etat hébreu avec "suspicion".

Mais comment voir autrement un pays qui "s'assied" sur toutes les résolutions de l'ONU en poursuivant sa politique illégale de colonisation? Faut-il rappeler encore et encore que cela consiste à chasser des gens de leurs habitations au prétexte qu'ils ne sont pas "juifs"? ... pour les remplacer par des "juifs"!

Et de quel "droit" en fait? C'est un facteur de paix cette politique du sionisme? Une entreprise de vol systématique qui a détourné et instrumentalisé une religion au nom d'une idéologie. Comme si une "terre" était "juive", comme si une religion donnait un "droit de propriété" par la grâce divine sur certains lopins de terres.

Il subsiste encore certains soucis avec cela aux EU. La droite religieuse ultraconservatrice ne comprend pas le problème. Aveuglée qu'elle est!

Pourtant, quel beau prétexte pour l'islamisme radical.

Les choses sont en train de changer et l'irruption de l'exigence de démocratie dans le monde arabe va opérer une césure entre religion et politique. Tout le monde a à y gagner! Wink

Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais c'est une lame de fond qui s'impose. A terme, le sionisme aura l'air de quoi avec son totalitarisme?
Même aux EU la réflexion s'invite! smile


_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Dim 5 Juin - 21:58

http://www.lalibre.be/actu/international/article/665145/sarah-palin-gaffe-sur-l-histoire-americaine-mais-persiste-et-signe.html

L'égérie de la droite ultra-conservatrice américaine Sarah Palin, en tournée avant une possible candidature à l'investiture républicaine pour la présidentielle de 2012, a persisté et signé dimanche après des déclarations fantaisistes concernant l'histoire américaine.

Mme Palin avait évoqué Paul Revere, un des héros de la révolution américaine connu pour sa course à cheval (Midnight Ride) dans la nuit du 18 avril 1775 pour avertir les révolutionnaires d'une attaque imminente des troupes anglaises.

Paul Revere, a-t-elle affirmé, "a averti les Britanniques qu'ils ne pourraient pas nous prendre nos armes", ce qui n'apparaît nulle part dans les compte-rendus historiques.

Elle a fait courir le cheval à l'envers!

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Matagagna le Lun 6 Juin - 10:09

C'est plutôt Mme Pamalin! Razz
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Président des Etats-Unis: Offre d’emploi

Message  Démocrate le Lun 21 Nov - 21:45

http://www.lalibre.be/actu/international/article/701308/president-des-etats-unis-offre-d-emploi.html

Président des Etats-Unis: Offre d’emploi

Si vous êtes né aux Etats-Unis, vous pouvez sérieusement songer à poser votre candidature à la présidence de ce beau et grand pays car vous remplissez la seule condition qui semble nécessaire (mais est indispensable, aux termes de la Constitution américaine) pour prétendre à l’investiture du Parti républicain pour l’élection de novembre 2012. A en juger par les sondages qui se succèdent depuis plusieurs mois, les électeurs de ce parti paraissent, en effet, prêts à jeter leur dévolu sur n’importe qui.

Leur candidat préféré était au départ le gouverneur du Texas Rick Perry mais, depuis que le gaillard a eu un trou de mémoire désopilant lors d’un débat télévisé (il ne parvint jamais à se rappeler quels ministères il allait supprimer une fois parvenu à la Maison-Blanche), son étoile n’a cessé de pâlir.

C’est un self-made-king de la pizza, Herman Cain, qui lui a alors ravi la vedette. Las ! L’alter ego de Barack Obama chez les Républicains (Cain est noir, mais là s’arrête la comparaison) a lui aussi des problèmes de mémoire. Il lui faut à la fois se souvenir de ce qu’il faisait quand il présidait l’Association nationale des restaurateurs (quatre ex-employées l’accusent de harcèlement sexuel, au risque de le faire passer pour un Dominique Strauss-Cain aux petits pieds), et savoir ce qui s’est passé - plus récemment - en Libye, situation sur laquelle un quotidien de Milwaukee, dans le Wisconsin, a vainement tenté de l’interroger il y a peu.

Exit donc Herman Cain dans le cœur des électeurs républicains qui, maintenant, ne jurent plus que par Newt Gingrich. Un sondage Reuters/Ipsos le créditait dimanche de 24 % des intentions de vote contre 12 % à Cain et 10 % à Perry. Gingrich, 68 ans, eut, certes, son heure de gloire. Il fut l’architecte du raz de marée électoral de 1994 qui amena une majorité républicaine à la Chambre après quarante ans de domination démocrate. L’exploit lui valut d’être sacré "homme de l’année" par le magazine "Time", mais, pour le Speaker de la Chambre, la roche Tarpéienne fut proche du Capitole. Il conduisit son parti au naufrage en 1998 après avoir paralysé le gouvernement dans un absurde bras de fer budgétaire. Et le voici maintenant qui avoue avoir touché près de deux millions de dollars pour des missions de consultant auprès du géant du crédit immobilier Freddie Mac, une des sociétés responsables de la crise des subprimes.

Alors, après Gingrich, qui ? Le médecin de Michael Jackson ? Le petit-fils d’Al Capone ? L’inventeur du daïquiri à la fraise des bois ? Pourquoi ne pas rappeler tout simplement George W. Bush ?

A trop s'enfoncer dans la mouise et le glauque... on s'enfonce dans la mélasse!

J'espère sincèrement, pour les EU et pour le "Monde" que ce ne sera pas un "gros naze" de républicain au prochain rendez-vous. On a assez donné!




_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Matagagna le Lun 21 Nov - 21:50

Lui, il est bien! What a Face
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Mer 4 Jan - 23:57

C'est parti, les fous sont lancés en campagne...

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-01-04/usa-romney-remporte-le-vote-republicain-dans-l-iowa-888071.php

Dans cette brochette de timbrés, les électeurs "républicains" de la première heure semblent s'être en partie "rassemblés" vers le moins "comique" de leur panel...

C'est sans illusion aucune sur le sort du monde si l'un de ces guignols arrive à la tête des USA. Toutes les crises vont s'accentuer en cascade jusqu'à la chute finale.
"Si vous aimiez Bush, vous allez adorer la suite..."
Je ne sais plus trop qui a dit ça dans un journal, mais c'est une réalité.
Même les milliardaires américains qui supplient qu'on les taxe... risquent d'être glacés d'effroi!
Face à la bêtise, ce ne sont pas des mécènes. Ils réalisent que tout rique d'être emporté dans un puit sans fond!

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Jeu 5 Jan - 23:32




_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Campagne positive?

Message  Démocrate le Lun 9 Jan - 21:59

http://www.lalibre.be/actu/international/article/711996/le-republicain-romney-accuse-d-etre-un-pilleur-d-entreprises.html

Le favori de la course à la Maison Blanche côté républicain, Mitt Romney, va être la cible d'une campagne publicitaire d'un de ses adversaires l'accusant d'être un "pilleur" d'entreprises, a-t-on appris auprès des organisateurs de cette campagne.

Des millions de dollars dépensés pour "dénigrer l'autre".
Et ce sont les mêmes qui se battent contre une simple assurance santé pour tous les américains...

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Matagagna le Lun 9 Jan - 22:04

Pour moi il est évident que Obama sere réelu. En face il n'y a que des crétins.
Je parie un casier d'Orval contre une limonade. Cool
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Jeu 19 Jan - 0:13

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-01-18/derniers-coups-republicains-sur-le-ring-de-la-caroline-du-sud-891206.php

Un sondage national CNN/Time/ORC publié mercredi montre que Gingrich arrive derrière Romney (33 %), avec 23 % des intentions de vote, soit le double de son score d’il y a quinze jours. Dans un autre sondage réalisé en Caroline du Sud, Gingrich émerge avec 27 % de soutiens, en deuxième position derrière Romney qui reste stable à 30 %.

Le panier de crabes en activité...

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Mer 20 Juin - 22:26

Obama serait largement en tête devant Romney

http://www.lalibre.be/actu/international/article/745220/obama-serait-largement-en-tete-devant-romney.html

Un sondage Bloomberg publié mercredi donne une avance de 13 points à Barack Obama devant Mitt Romney dans la perspective de la présidentielle américaine de novembre, un résultat en contraste avec les dernières enquêtes qui prédisaient une élection très serrée.

Parmi les 1.002 électeurs potentiels interrogés entre le 15 et le 18 juin, 53% se disent enclins à voter en novembre pour l'actuel locataire de la Maison Blanche, contre 40% pour l'ex-gouverneur du Massachusetts (nord-est).


_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Démocrate le Jeu 28 Juin - 20:33

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-06-28/la-cour-supreme-approuve-la-reforme-sante-d-obama-923967.php

La Cour suprême approuve la réforme santé d’Obama

jeudi 28 juin 2012, 17:56

La Cour suprême des Etats-Unis a validé dans sa quasi-intégralité la réforme maîtresse de Barack Obama, la loi sur l’assurance maladie.

Au terme de trois mois de débats et de spéculations qui ont déchaîné les passions dans tout le pays, le président conservateur de la Cour, John Roberts, a sauvé la loi, en se joignant aux votes des quatre juges progressistes sur les neuf que compte la juridiction suprême.

La pièce maîtresse de la réforme, l’obligation pour tout Américain de se doter d’une assurance maladie, a été approuvée dans son principe, donnant une victoire au président démocrate à un peu plus de quatre mois de la présidentielle de novembre.

La plus haute juridiction du pays a cependant apporté une limite à l’extension de l’aide aux plus pauvres à 16 millions de personnes, que contestait également plus de la moitié des Etats américains. Elle a estimé que les Etats ne devaient pas perdre l’ensemble des fonds fédéraux pour ce programme s’ils refusaient de l’élargir.

Des centaines de manifestants devant la Cour
La décision a été accueillie par des clameurs devant la Cour où s’étaient massées un millier de personnes.

Plus de la moitié des Etats, tous républicains, avait demandé à la Cour d’invalider la réforme. La Floride et 25 autres Etats, ainsi qu’une organisation patronale et quatre particuliers, demandaient que l’obligation individuelle de se doter d’une assurance santé soit déclarée anticonstitutionnelle. Ils jugeaient que la loi constitue une violation des libertés individuelles et un élargissement considérable de l’autorité du gouvernement fédéral sur les prérogatives des Etats. Le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, a promis de se battre pour abroger la loi.

La plus grande réforme du président démocrate vise à assurer une couverture maladie à 32 millions d’Américains qui en sont dépourvus. « Je crois qu’il est bon de nous assurer que tous dans ce pays puissent avoir une couverture médicale décente sans être ruinés quand ils sont malades », a scandé le président Obama.

Une victoire contre la barbarie! Very Happy


_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Romney et la pseudo-prophétie du cheval blanc

Message  Démocrate le Mar 14 Aoû - 22:37

Romney et la pseudo-prophétie du cheval blanc

http://blog.lesoir.be/electionsus2012/2012/08/14/romney-et-la-pseudo-prophetie-du-cheval-blanc/


A trois mois du scrutin, Mitt Romney est à la traîne dans les sondages mais pour ceux qui croient dur comme fer à la prophétie du cheval blanc, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Le candidat républicain gagnera haut la main les élections, avant de sauver dans la foulée les États-Unis de l’apocalypse…


“Vous assisterez à la quasi destruction de la Constitution des États-Unis. Elle sera suspendue à un fil aussi fin qu’une fibre de soie (…) Le pouvoir sera alors donné au cheval blanc, afin qu’il puisse repousser les nations et vous lui obéirez, car il promouvra les lois de Sion”.

Pour les initiés qui savent décoder ces propos soi-disant tenus par Joseph Smith, le fondateur du mormonisme, cette prophétie est claire comme de l’eau de source. Pour les profanes, un décryptage s’impose.

- La “destruction de la sacro-sainte Constitution” a lieu en ce moment. Pour de nombreux critiques, ce texte fondateur est peu à peu détricoté par un gouvernement fédéral, qui outrepasse ses droits et impose de plus en plus son pouvoir sur les citoyens (à l’instar de l’Obamacare).

- Le “pouvoir suprême” évoque le poste de président des États-Unis.

- Le “cheval blanc“, représente symboliquement Mitt Romney, le fier destrier républicain.

- Les “nations ennemies” sont légion: Corée du nord, Yémen, Iran et probablement la moitié des pays se terminant par -stan.

- Les “lois de Sion“, le nom biblique de Jérusalem, représentent quant à elles les textes sacrés, soit les commandements dictés par Dieu.

Pour les convaincus, l’évidence saute aux yeux. Romney est l’homme providentiel qui sortira le pays, et par extension le monde, de l’ornière économique et spirituelle dans lequel il s’est enfoncé!

What a Face

Merde, on est en 2012 et un satellite humain s'est posé sur Mars!

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Pour la Maison Blanche, Romney échoue dans les débats de fond

Message  Démocrate le Jeu 16 Aoû - 23:01

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-08-16/pour-la-maison-blanche-romney-echoue-dans-les-debats-de-fond-932389.php

Pour la Maison Blanche, Romney échoue dans les débats de fond

La Maison Blanche a riposté jeudi à l'expression « campagne de haine », employée par le candidat républicain à la présidentielle Mitt Romney, en estimant qu'elle était symptomatique de sa volonté de changer de sujet à cause de son échec dans les débats de fond.

« Il y a souvent un moment où l'un des camps commence à détourner l'attention des débats sur le fond, en affirmant, sans que cela soit légitime, qu'il existe une autre information à laquelle vous devriez faire attention », a déclaré le porte-parole du président Obama, Jay Carney.

Cette tactique est employée « invariablement parce que ce camp est en train de perdre le débat politique », a expliqué Carney.

Le porte-parole a évoqué à ce propos la question de Medicare, l'assurance-maladie pour les personnes âgées, au centre des débats depuis que Romney a dévoilé samedi dernier le nom de son colistier, le représentant Paul Ryan, auteur d'un plan budgétaire qui, selon les démocrates, serait fatal à de nombreux acquis sociaux dans leur forme actuelle.

« À partir du moment où ce débat s'est intéressé au dossier crucial de Medicare, évidemment, l'autre camp a essayé de changer de conversation », a remarqué le porte-parole, ironisant sur la volonté des républicains d'avoir un « débat argumenté ».

Le ton de la campagne électorale en vue de la présidentielle américaine du 6 novembre s'est envenimé ces derniers jours. Mercredi, Joe Biden avait attaqué Mitt Romney. Le colistier d'Obama avait affirmé que les propositions du candidat républicain sur les banques revenaient à « remettre des chaînes aux pieds » des Américains. Ce à quoi Mitt Romney avait répliqué que « les démocrates menaient une campagne uniquement centrée sur les divisions, les attaques et remplie de haine ».

L'ancien candidat républicain John McCain avait ensuite affirmé qu'il serait « intelligent » de la part de M. Obama de remplacer son colistier Joe Biden par la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, avant d'ajouter immédiatement : « mais cela ne va pas se produire, évidemment ».

Interrogé à ce sujet ce jeudi, le porte-parole de Obama, Jay Carney, a répété que le « ticket » présidentiel démocrate pour l'élection du 6 novembre serait bien « Obama-Biden ». « C'est une question qui a été tranchée il y a très longtemps », a-t-il insisté.

M. Carney a aussi affirmé éprouver « une grande admiration et un grand respect pour le sénateur John McCain ». « Mais si je devais demander des conseils sur les candidats à la vice-présidence, ce ne serait pas à John McCain », a-t-il affirmé, faisant référence à sa colistière de 2008, la républicaine Sarah Palin.

Romney dénonce des attaques "mesquines" sur ses impôts
Le candidat républicain à la Maison Blanche a qualifié de "mesquines" des attaques visant ses déclarations fiscales, affirmant payer au moins 13% d'impôts par an depuis dix ans. "Etant donné les défis auxquels l'Amérique fait face - 23 millions de chômeurs, l'Iran sur le point de se doter du nucléaire, une personne sur six vivant dans la pauvreté - je trouve que cette fascination pour les impôts que je paie est vraiment très mesquine", a déclaré un Mitt Romney quelque peu irrité.




_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

J-50: Romney peut-il vraiment gagner?

Message  Démocrate le Sam 15 Sep - 21:00

http://blog.lesoir.be/electionsus2012/2012/09/15/j-50-romney-peut-il-vraiment-gagner/

J-50: Romney peut-il vraiment gagner?

3%. Voilà ce qui sépare Romney et Obama à une cinquantaine de jours du scrutin. Un coude à coude qui semble entretenir le suspense. Mais en réalité peu de doutes subsistent quant à l’issue de l’élection. Communication erratique, programme politique confus et gaffes diplomatiques à répétition… Romney semble de moins en moins susceptible de battre Obama dans les urnes.


Les stratèges républicains commencent à perdre leur sang-froid. Malgré des chiffres économistes pessimistes, un taux de chômage élevé et une dette nationale record, Mitt Romney n’arrive pas à prendre l’ascendant sur son rival démocrate. Obama séduit clairement moins qu’il y a quatre ans mais les électeurs ne semblent pas avoir pour autant l’envie de se tourner vers le candidat républicain. Les projections des instituts de sondages varient mais le constat reste toujours la même : Obama trône toujours en tête.

Mathématiquement gagnant

Il est important de souligner que les tendance de vote sont déjà connues dans la majorité du pays. Il ne fait aucun doute par exemple qu’Obama remportera des états très peuplés comme la Californie, New York ou l’Illinois, qui votent traditionnellement démocrate. A l’inverse, Romney est assuré de gagner haut le main des bastions républicains comme le Texas, le Kansas ou l’Utah. A partir de ce constat, le camp démocrate est déjà pratiquement assuré d’obtenir 239 délégués (en bleu foncé) sur les 270 nécessaires pour gagner l’élection. Côté républicain, les projections sont moindres mais 191 délégués (en rouge foncé) sont déjà vraisemblablement acquis.

Au final, seuls une dizaine d’états, représentant un total de 110 délégués, restent véritablement en jeu dans l’élection. Et ce sont ces “swing states” qui feront basculer le scrutin d’un côté ou de l’autre. La grande différence? Obama peut se contenter de gagner un tiers d’entre eux (31 délégués) alors que Romney devra gagner les deux tiers pour l’emporter! (79 délégués)

Si on prend pour référence la dernière moyenne des sondages établie par “Real Clear Politics“, le président démocrate devance Romney dans la plupart de ces “swing states”. Obama domine partout (tous les états bleu clairs) à l’exception de la Caroline du Nord (en rouge clair) qui penche plus du côté de Romney. Conclusion: si le scrutin se déroulait aujourd’hui, Obama remporterait tranquillement l’élection avec une avance confortable: 332 délégués contre 206 seulement pour Romney. Le président démocrate peut donc se contenter de jouer la montre mais son rival républicain n’a plus que cinquante jours pour inverser la tendance dans une dizaine d’états… Voilà pourquoi ces fameux “3%” ne sont pas vraiment représentatifs de l’écart qui sépare réellement les deux candidats!

Un déficit d’image

Mitt Romney peut compter sur le soutien des militants inconditionnels du parti républicain mais pour gagner il devra ratisser plus large et rallier à sa cause les électeurs indécis. Et pour les séduire d’ici au scrutin, pas mal d’efforts restent à faire. Malgré une année passée sur la route à enchainer les meetings, l’ancien gouverneur du Massachusetts n’arrive pas encore à se débarrasser de son image de millionnaire froid et coupé des réalités de l’Américain moyen. Sur scène, l’ex-businessman semble parfois un peu perdu dans ses pensées, presque mal à l’aise dans ses costumes hors de prix. Malgré une nette évolution depuis le début de la campagne, il peine encore à dégager une véritable chaleur humaine, un facteur important pour qui veut susciter de l’empathie. Lors de son discours d’investiture à la convention républicaine de Tampa, il a certes projeté une image de présidentiable mais son speech manquait encore de passion.

Manque de transparence

Le côté distant et parfois un peu guindé de Mitt Romney est encore renforcé par l’aura de mystère qui entoure sa fortune personnelle et la façon dont il l’a amassée. Posséder des comptes secrets dans différents paradis fiscaux n’est pas vraiment l’idéal lorsqu’on cherche à obtenir la confiance des électeurs. Et c’est du même coup l’arme parfaite pour ses détracteurs qui se font une joie d’attiser les fantasmes concernant sa vie secrète de multimillionnaire.

Malgré les pressions de la presse et de membres influents de son parti, Romney s’obstine à ne pas dévoiler ses anciennes déclarations fiscales. Ce qui ne constitue pas une obligation légale mais plutôt un exercice auquel se plient généralement les candidats à la présidence. Un manque de transparence qui va forcément entretenir l’idée qu’il a beaucoup de choses à cacher…

La diplomatie de l’éléphant

Mitt Romney le sait, il doit combler son retard sur le terrain (miné) de la politique internationale. Novice sur ce sujet, il fait face à Barack Obama qui possède déjà une stature internationale. Désireux de marquer des points, le candidat républicain a effectué un voyage en Europe en juillet dernier afin d’augmenter sa crédibilité. Malheureusement son périple a vite tourné à la catastrophe après qu’il ait critiqué ses hôtes londoniens sur leur façon d’organiser les JO. (voir l’article Les jeux olympolitiques de Romney)

Quelques jours plus tard, Romney causa un autre scandale lors de sa visite en Israël, avec des propos aux relents racistes à l’encontre de la culture palestinienne. Avant de conclure son séjour en Pologne où il s’est juste contenté de petites piques à l’encontre de la Russie!
L’aspirant président est plutôt coutumier des gaffes diplomatiques. En mars dernier déjà, il avait annoncé que la Russie restait “l’ennemi géopolitique N°1 des États-Unis”. Ce à quoi à un reporter lui avait demandé ce qu’il pensait de pays tels que l’Iran ou la Corée du Nord… (voir l’article Obama 007: Opération micro brûlant)

Opportunisme mal placé

L’ancien gouverneur du Massachusetts ne manque jamais non plus une occasion de critiquer la Chine, la superpuissance rivale qui menace les emplois américains. Bref, Romney est loin d’être un expert en matière de diplomatie mais cette semaine il a vraiment touché le fond. Désireux de systématiquement marquer son désaccord avec l’administration démocrate, il n’a pas hésité à critiquer la façon dont la Maison blanche s’excusait face à la polémique lancée par la diffusion de la vidéo islamophobe “l’innocence des musulmans”.

Un opportunisme politique pour le moins déplacé car à peine quelques heures plus tard, quatre américains dont Christopher Stevens, l’ambassadeur des États-Unis en Libye, trouvaient la mort suite à une attaque du consulat américain à Benghazy. Généralement lorsque le pays est touché, les candidats mettent quelque peu en sourdine leurs attaques politiques. Malheureusement pour lui, Romney a encore une fois réagi trop vite. Barack Obama n’a pas non plus tardé à recadrer son rival en déclarant sur CBS que ” Le gouverneur Romney a tendance à tirer d’abord et viser ensuite »…

Girouette politique

Depuis le début de la campagne, Mitt Romney ne cesse également de surprendre avec des positions changeantes sur différents sujets de campagne. Pendant des mois il annonce ainsi qu’il va abroger l’Obamacare, le grand projet de réforme de la santé démocrate, dès son premier jour à la Maison Blanche. Avant de déclarer en début de semaine sur NBC que finalement tout n’est pas à jeter dans le projet et qu’il se contenterait de modifier certaines choses.

Sur les questions du réchauffement climatique, de l’immigration, du droit à l’avortement ou du mariage entre personnes du même sexe, le candidat républicain souffle aussi le chaud et le froid. Plutôt progressiste lorsqu’il faisait campagne pour devenir gouverneur du Massachusetts (un état assez libéral) il change ensuite totalement de cap lors des primaires républicaines, où il se présente comme un conservateur pur et dur. A présent il souhaite séduire les électeurs centristes et remet la barre au centre en modérant ses propos. Mais à force de vouloir ratisser à gauche et à droite, force est de constater que personne ne connait ses véritables opinions politiques.

Une dette toujours plus colossale


Le programme politique de Romney n’est pas toujours très clair et notamment au sujet de son projet de relance économique. L’ancien businessman critique sans arrêt la dette nationale, qui atteint des records sous l’administration Obama (2 millions de dollars par minute !) mais ne propose rien de concret pour la diminuer.

Au contraire, le candidat républicain promet de baisser les taxes pour relancer la croissance, d’augmenter le budget de la défense et d’enrôler 100.000 soldats supplémentaires. Des solutions qui risquent d’encore alourdir la dette déjà colossale de plus 16.000 milliards de dollars!

Des promesses irréalisables

Au niveau de l’emploi, même constat. Romney critique la situation catastrophique actuelle, avec plus de 23 millions de chômeurs à travers le pays. Son projet? Créer 12 millions d’emplois durant son premier mandat à la Maison Blanche. A l’aide d’un plan de relance en cinq points visant l’indépendance énergétique pour le pays en 2020, une refonte du système éducatif, des baisse des taxes pour les entrepreneurs, des nouveaux accords commerciaux et un retour magique à l’équilibre budgétaire!

Une promesse de campagne très ambitieuse mais qui sera presque impossible à tenir selon plusieurs analystes économiques (dont 6 prix Nobel). Romney utilise aujourd’hui les mêmes ficelles électorales qu’Obama en 2008. Des promesses d’espoir et de changement mais malheureusement sans jamais donner plus de détails. Il faut voter pour lui et le croire sur parole lorsqu’il annonce que « Tout ira mieux demain ». Et malheureusement pour l’électeur, Obama annonce presque la même chose “Continuons à aller de l’avant“.

Reste juste à espérer que les trois débats entre les deux candidats à la présidence permettront d’aller un peu plus loin que ces promesses floues de campagne. Rendez-vous le 3 octobre prochain pour le premier duel télévisé.










_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Dans un sous-marin non plus.

Message  Matagagna le Mar 25 Sep - 18:40

Le candidat républicain à l'élection américaine, Mitt Romney, ne comprend pas la raison pour laquelle les hublots ne s'ouvrent pas dans un avion en cas de danger. Ce grand moment de solitude de l'adversaire de Barack Obama a été largement partagé et moqué par ses détracteurs sur le Web.

Lors d'une soirée de campagne à Beverly Hills samedi dernier, Mitt Romney a confié à ses supporters tout son bonheur de voir son épouse encore en vie et en bonne santé à ses côtés. L'épouse de l'outsider républicain a en effet récemment connu une dangereuse mésaventure à bord d'un avion.

Contraint d'atterir d'urgence à la veille de ce rendez-vous californien, l'avion de l'épouse du candidat a été victime d'un problème technique et une épaisse fumée s'est rapidement répandue dans l'habitacle. Conscient des conséquences tragiques que cet incident aurait pu provoquer, Mitt Romney s'est alors laissé allé à quelques confidences devant l'assemblée. Morceaux choisis.

"Quand le feu se propage dans l'avion en plein vol, il n'y a pas vraiment d'issues de secours et l'accès à l'air frais est impossible car les hublots ne s'ouvrent pas. Je ne comprends pas pourquoi d'ailleurs. C'est un vrai problème..."


http://www.7sur7.be/7s7/fr/14716/Presidentielles-USA/article/detail/1506572/2012/09/25/Romney-s-etonne-que-les-hublots-ne-s-ouvrent-pas-dans-un-avion.dhtml
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 67
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  M.E.N le Mar 25 Sep - 21:42

On parle bien d'un candidat à la présidence des Etats Unis..

On croit rêver..... je pense que s'il voulait être dans l'orchestre des couillons... ils serait chef et son adjoint serait GW Bush
avatar
M.E.N
2
2

Messages : 443
Points : 501
Date d'inscription : 11/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama prêt pour un second mandat.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum