L’homo sapiens était-il pornographe avant l’heure?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’homo sapiens était-il pornographe avant l’heure?

Message  Démocrate le Ven 13 Sep - 21:50

L’homo sapiens était-il pornographe avant l’heure?

http://www.lesoir.be/317262/article/styles/air-du-temps/2013-09-12/l-homo-sapiens-etait-il-pornographe-avant-l-heure

Depuis qu’il grave la pierre, l’os de mammouth ou le bois de renne, Homo sapiens gribouille des personnages dénudés. Était-il pornographe avant l’heure ? Vouait-il plus simplement une forme de culte à la fécondité ? Nul ne le sait. Dès la naissance de l’art pariétal, voire avant, on voit apparaître les premiers objets ouvertement suggestifs. Mise au jour en 2008 dans une grotte située en Allemagne, la Vénus de Hohle Fels, aux formes généreuses et à la vulve bien dessinée, date par exemple probablement de 40.000 ans avant notre époque. Ce qui en fait même un des plus anciens exemples connus d’art figuratif.

Des pin-up dans les grottes

À partir du paléolithique supérieur, il y a entre 35.000 et 10.000 ans donc, les images érotiques commencent à se multiplier. Des milliers de gravures, dessins et objets à caractère nettement sexuel ont ainsi été recensés. Certains objets, sculptés en os ou en

corne, sont tellement réalistes qu’on se demande s’ils ne sont pas les ancêtres des godemichés ! Fait curieux, parmi toutes ces images, les hommes sont largement sousreprésentés. Et quand ils le sont, leur phallus en érection est souvent le seul détail morphologique un tant soit peu détaillé. Rien à voir avec le traitement artistique réservé aux femmes. Non seulement les modèles féminins de la préhistoire sont plus beaux, plus nombreux et toujours très déshabillés, mais Cro- Magnon s’est aussi ingénié à en restituer avec soin les caractères sexuels et même à les accentuer : seins surgonflés, fesses et hanches callipyges, pubis rebondi… Il s’est même arrangé pour représenter une fente on ne peut plus explicite, là où la position du personnage ne permet normalement pas de la révéler ! Témoin, ces merveilleuses Vénus préhistoriques, dont quelque deux cent cinquante exemplaires ont été retrouvés un peu partout en Europe.

Coït préhistorique

Si les artistes de l’époque osent le déshabillé et même le plan rapproché, ils semblent n’avoir représenté aucune scène de sexe proprement dit. En tout cas entre humains. Les rares images de coït, de masturbation, voire d’amours lesbiens ou bestiaux décrits par certains sont loin de faire l’unanimité parmi les chercheurs. Pour prendre Cro-Magnon en flagrant délit de galipettes, il faut attendre la toute fin du paléolithique supérieur. Une plaque en schiste découverte dans la grotte d’Enlène, en Ariège, montrerait presque à coup sûr un couple en train de pratiquer une véritable levrette. Elle daterait d’environ 12.000 ans. Ce qui en ferait la plus vieille image porno au monde. Pour certains, il s’agirait peut-être d’un coït anal entre hommes.

Porno rupestre

Il faut patienter jusqu’au début du néolithique pour voir les scènes graveleuses se multiplier. Non plus en Europe, mais au Sahara cette fois. Dans ces régions jadis fertiles, bien connues pour leur magnifique art rupestre. Certains endroits présentent une concentration spectaculaire de gravures franchement olé olé, qui pourraient dater de 5400 ans av. J.-C. C’est le cas de la région de l’Oued Djerat en Algérie ou encore du fameux site de Ti-n-Lalan en Lybie. Plus réalistes, plus obscènes aussi, elles montrent des hommes et des femmes en train de se faire du bien dans à peu près toutes les configurations imaginables : exhibitionnisme, sexe oral, masturbation, levrette, position accroupie, sur le dos, et parfois à plusieurs. Certaines gravures montrent aussi des accouplements étonnants entre des femmes et d’étranges créatures mi-homme mianimal, mais toujours solidement montées. Fantasmes érotiques ? Personnages déguisés et masqués ? On ne s’ennuyait en tout cas pas du tout au néolithique !

Homosexualité préhistorique

L’homosexualité n’était certainement pas inconnue de nos très lointains ancêtres. Au néolithique, les cas de dessins montrant des couples de même sexe en train de faire crac-crac sont assez courants. Sur le plateau du Messak libyen, on peut ainsi admirer plusieurs représentations mettant en scène deux hommes, dont l’un coiffé de cornes est clairement en train d’en sodomiser un deuxième. Une autre gravure, tout aussi explicite, fait même intervenir un troisième larron !



_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’homo sapiens était-il pornographe avant l’heure?

Message  Démocrate le Ven 13 Sep - 21:54

Si Frigitte Bargot apprend ça... What a Face 


_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum