Les voitures électriques n'ont pas la cote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Ven 3 Mai - 21:42

Les voitures électriques n'ont pas la cote

http://www.lalibre.be/societe/general/article/813412/les-voitures-electriques-n-ont-pas-la-cote.html

Les Belges boudent les voitures électriques, faute de primes, selon la Febiac.


Seules 96 voitures électriques ont été immatriculées durant le premier trimestre de cette année en Belgique. Au cours de cette même période en 2012, ce nombre atteignait 237, s'inquiète la fédération belge de l'Industrie de l'Automobile et du Cycle. "Il s'agit d'un contraste violent avec la situation constatée dans nos pays voisins. Presque partout, les ventes de voitures électriques sont en hausse, principalement en raison d'une politique de soutien cohérente menée par les pouvoirs publics", analyse la FEBIAC.

"Les ventes de véhicules électriques ont grimpé de 40% en Europe de l'Ouest durant les deux premiers mois de cette année. Ce qui est possible en Europe doit l'être également chez nous", estime Luc Bontemps, administrateur délégué de la Febiac. Après la suppression, fin de l'année dernière par le gouvernement fédéral, de la réduction d'impôt pour les voitures électriques, la Febiac demande aux gouvernements régionaux de travailler au développement d'une prime écologique régionale destinée aux véhicules propres.

Constatant également que le nouveau calcul de l'avantage de toute nature constitue un réel frein à l'acquisition de voitures de société électriques, la fédération propose d'adapter le calcul de l'avantage de manière à ce que les véhicules économes et propres ne soient plus pénalisés à cause de leur valeur catalogue supérieure.

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Ven 3 Mai - 21:46

Le souci, c'est qu'il n'y a pas de bornes de téléchargement d'électricité en suffisance dans le pays...
Cela sert à quoi d'avoir ce type de véhicule si on ne sait pas circuler véritablement... sunny scratch

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  jeffry le Ven 3 Mai - 21:47

" Les Belges boudent les voitures électriques, faute de primes, selon la Febiac."

Faute de primes , faute de performances, faute de stations de rechargement, faute de....
avatar
jeffry
5
5

Messages : 5792
Points : 6772
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 69
Localisation : toujours au même endroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  LSIMON le Ven 3 Mai - 22:28

S'ils mettaient déjà tout le paquet en marketting sur les VRAIS hybrides......
L'autonomie d'un véhicule 100% électrique est trop faible. Les batteries ne sont pas assez perrformantes et surtout sont TRES cheres. Renault à Prévu un sytème de batterie "louée", donc une partie de TON véhicule n'est pas ta propriété. Le prix de la location de ces accus réduit à néant toutes les économies de carburtant envisagées. C'est bien de dire que nos autorités ne favorisent pas l'électricité. Mais sincèrement, les constructeurs non plus hein!

LSIMON
4
4

Messages : 1996
Points : 2117
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 101
Localisation : Aywaille (local du Mr face à la gare)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  jeffry le Ven 3 Mai - 23:00

LSIMON a écrit:S'ils mettaient déjà tout le paquet en marketting sur les VRAIS hybrides......
L'autonomie d'un véhicule 100% électrique est trop faible. Les batteries ne sont pas assez perrformantes et surtout sont TRES cheres. Renault à Prévu un sytème de batterie "louée", donc une partie de TON véhicule n'est pas ta propriété. Le prix de la location de ces accus réduit à néant toutes les économies de carburant envisagées. C'est bien de dire que nos autorités ne favorisent pas l'électricité. Mais sincèrement, les constructeurs non plus hein!
Tu ne crois pas qu'ils ne sont pas motivés ??
avatar
jeffry
5
5

Messages : 5792
Points : 6772
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 69
Localisation : toujours au même endroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  LSIMON le Sam 4 Mai - 18:41

jeffry a écrit:
LSIMON a écrit:S'ils mettaient déjà tout le paquet en marketting sur les VRAIS hybrides......
L'autonomie d'un véhicule 100% électrique est trop faible. Les batteries ne sont pas assez perrformantes et surtout sont TRES cheres. Renault à Prévu un sytème de batterie "louée", donc une partie de TON véhicule n'est pas ta propriété. Le prix de la location de ces accus réduit à néant toutes les économies de carburant envisagées. C'est bien de dire que nos autorités ne favorisent pas l'électricité. Mais sincèrement, les constructeurs non plus hein!
Tu ne crois pas qu'ils ne sont pas motivés ??

Ah je ne sais pas ce qui se passe pour l'instant mais deux agents (peugeot et renault) ferment dans mon petit patelin ! Un prend sa retraite et l'autre se recycle.......dans les cycles Smile Ce jour dans mon canard local (La Meuse) il y avait un article qui parlait d'une hecatombe de petites agences familiales... Les constructeurs visent une recentralisation sur les gros concessionnaires

LSIMON
4
4

Messages : 1996
Points : 2117
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 101
Localisation : Aywaille (local du Mr face à la gare)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Dim 5 Mai - 22:05

J'ai eu un jour une voiture "hybride", prêtée par mon garage durant un gros entretien.
On démarre... et on n'entend rien... Very Happy
De ce que j'ai pu constater, le moteur se met en route quand on monte dans les tours, et la batterie se recharge en cas de décélération ou de freinage...

Pas idiot du tout de la mettre en main des clients... wink

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Matagagna le Lun 6 Mai - 10:33

Ca va poser un problème de sécurité parce qu'on ne les entend pas arriver. silent

http://www.voitureelectrique.net/le-silence-des-voitures-electriques-un-probleme-939
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 68
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Lun 6 Mai - 20:34

Matagagna a écrit:Ca va poser un problème de sécurité parce qu'on ne les entend pas arriver. silent

http://www.voitureelectrique.net/le-silence-des-voitures-electriques-un-probleme-939

Si un jour j'en achète une, je vais l'équiper...



Pourrai toujours la retrouver si elle s'égare... lol

Et Jeffry va adorer mon passage devant chez lui! mdr

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Matagagna le Lun 6 Mai - 20:57

Oui, il dira "tiens voila le lépreux".

avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 68
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Lun 6 Mai - 22:13

A la vitesse où je passe... il n'a pas le temps de sonner la cloche... Very Happy

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  jeffry le Mar 7 Mai - 8:48

Démocrate a écrit:A la vitesse où je passe... il n'a pas le temps de sonner la cloche... Very Happy

Fais gaffe aux contrôles radars !!!!
avatar
jeffry
5
5

Messages : 5792
Points : 6772
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 69
Localisation : toujours au même endroit

Revenir en haut Aller en bas

Panne d'électricité en Belgique

Message  Démocrate le Mar 7 Mai - 19:21

http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/814142/panne-d-electricite-en-belgique.html

En Belgique, la voiture électrique ne court toujours pas les rues.


D’accord, c’est sur des volumes infimes - on parle de quelques centaines de véhicules. Mais une chute de 59,5 % des immatriculations de voitures électriques au premier trimestre 2013, ça ne fait jamais plaisir à voir. Le phénomène est d’autant plus remarquable que notre pays se démarque des autres grands marchés européens que sont l’Allemagne, la France, les Pays-Bas

Quelques précisions d’abord. Selon la Fédération belge de l’automobile et du cycle (Febiac), sont classés dans la même catégorie :

1 Les véhicules 100 % électriques type Nissan Leaf ou, pareil au même, Mitsubishi i-MiEV, Peugeot Ion et Citroën C-Zéro.

2 Les voitures à autonomie étendue, dont la propulsion est toujours assurée par les batteries, celles-ci étant rechargées par un petit moteur thermique, sorte de génératrice. Chevrolet Volt ou Opel Ampera par exemple.

3 Les hybrides rechargeables, qui roulent à l’électricité ou avec moteur à combustion interne, avec la possibilité de recharge des batteries par une prise traditionnelle via le réseau domestique d’électricité. Aucun souci d’autonomie non plus. La Prius de Toyota existe dans cette version, tout comme la Peugeot 508 RXH ou la Volvo V60 D6. L’offre étant en augmentation, c’est le seul type de véhicule électrique qui voit ses immatriculations augmenter.

Pour expliquer la brutale désaffection de la clientèle belge, Febiac invoque le manque d’incitants, qu’ils soient fiscaux ou sous forme de primes (voir ci-dessous) . "On est très seuls en Europe à ce sujet" , se lamente Karl Schuybroek, de Renault Belgique. Notant qu’en France, tout acheteur de véhicule électrique a droit à un éco-bonus de 7 000 euros, il estime "qu’ on a besoin d’une aide pour faire décoller le marché, comme cela fut fait pour la technologie hybride" . Les données recueillies par Febiac notent encore que, sur le premier trimestre 2013, le marché des clients particuliers chute quasi de moitié (de 50 voitures en 2012 à 27 cette année). Mais la baisse est encore plus importante pour les voitures de sociétés (-72,1 % via société de leasing, -61,5 % sans leasing), alors que la modification du calcul de l’avantage de toute nature n’a pratiquement pas changé le comportement de la clientèle. "Cela prouve que là où, l’année passée, on était prêt à investir dans une image verte, cette année, c’est le retour à la réalité et on oublie ces petites folies électriques" , constate Joost Kaesemans, porte-parole de Febiac.

Des incitants fiscaux de façon à rendre attractive la mobilité électrique, c’est bien, "mais il faudra plus que cela pour la promouvoir" , estime M. Kaesemans. Favoriser l’adhésion à une technologie nouvelle passe notamment par une bonne visibilité. De grandes entreprises comme la Poste (comme en Suisse par exemple), la SNCB, Belgacom pourraient aisément s’engager dans cette voie. Une telle flotte est facilement gérable, les petits déplacements avec nombreux redémarrages conviennent à la technologie électrique, et l’on sait où le véhicule retournera se charger le soir

Outre cet engagement pour une meilleure visibilité, les pouvoirs publics devraient développer des stratégies à long terme. D’accord, c’est beaucoup leur demander Et l’on n’ira pas d’emblée suggérer des zones urbaines accessibles aux seuls véhicules zéro émission de CO2. En l’état actuel de l’offre et des tarifs en Belgique, cela n’aurait pas de sens. Mais des emplacements de stationnement réservés, l’exemption de parcomètres voire - pourquoi pas ? - l’accès aux bandes de roulage réservées aux bus et taxis, tout cela pourrait faire fonction d’incitant. Bien sûr, l’on pourra toujours discuter du bilan CO2, estimé au double sur toute la vie d’un véhicule électrique par rapport aux motorisations traditionnelles. Oui, mais dans le bilan de dépollution locale, il faut aussi compter l’absence d’émissions d’oxydes d’azote (NOx) et de particules fines qui ont des effets très dommageables sur la santé. Côté livraisons, ce serait tout bénéfice pour les centres urbains de faciliter l’accès aux petits utilitaires électriques comme le Renault Kangoo.

Offre étendue, prix plus abordables et incitants divers ne vont sans doute pas suffire à stimuler une motricité électrique à l’autonomie réelle très limitée face à celle d’une voiture à moteur thermique, dont l’usage peut être considéré comme universel. Son point faible est donc bien l’ensemble de batteries, et le véhicule n’est perçu que comme consommateur d’électricité.

Inverser la tendance, et utiliser la capacité de stockage d’énergie de la voiture électrique au sein de "smarts grids" (réseaux intelligents) offre dès lors bien des possibilités. Une société de transport public comme la SNCB y trouverait son compte. Le voyageur déposant son véhicule à la gare pourrait apporter l’énergie accumulée au réseau lors des pics de consommation, durant les heures de pointe, et récupérer sa voiture chargée à bloc pendant les heures creuses. De nouveaux modèles économiques sont alors envisageables, le particulier vendant l’énergie accumulée dans son véhicule plus cher que celle nécessaire à la recharge. Intéressant, très intéressant même, mais pas pour demain.

Coup de frein

La dimension fiscale d’un achat de véhicule électrique est évidemment très importante. Evidemment, parce que ces véhicules sont relativement chers en raison du coût incompressible de leurs batteries dont la durée de vie avoisine 4 ou 5 ans selon le type d’utilisation. On parle ici d’une composante qui pèse 10 000 à 15 000 euros Et ce coût n’est pas compensé par l’économie sur la facture de carburant fossile. En outre, l’utilisation de ces véhicules est différente en raison d’une autonomie réduite, ce qui rend plus complexe pour les entreprises comme pour les indépendants ou les particuliers, le calcul de rentabilité. Les particuliers désireux d’acheter un tel véhicule bénéficiaient, jusqu’à la fin de l’année passée, d’une déduction d’impôt de 30 % du prix d’achat récupérable jusqu’à concurrence de 9 500 euros.

Un incitant qui a poussé les acheteurs à oser s’embarquer dans l’aventure en allégeant leur facture pour de "vraies" voitures comme des Toyota Prius, par exemple. Ces dernières étant capables de rouler quelques kilomètres sur leur seule propulsion électrique, ou en mode mixte thermique/électrique. Mais les particuliers ne sont plus encouragés au niveau fédéral La réflexion porte alors à se dire que l’achat d’une voiture à moteur essence ou diesel à faible consommation est économiquement plus intéressant.

Pour les entreprises, le schéma est différent. Durant la période des incitants fiscaux à l’achat de voitures à faible taux d’émission de CO2 , pour les particuliers, elles étaient pénalisées dans leur calcul de rentabilité par des prix à la revente impactés à la baisse par ces aides. Mais certaines ont acheté des voitures de ce type pour véhiculer une image "verte". Avantage pour ces dernières, la possibilité de déduire les frais des véhicules "tout électrique" à hauteur de 120 %. Mais, comme les autres voitures de société, elles sont aujourd’hui pénalisées par un calcul de l’avantage en nature lié à la valeur catalogue. Une mesure récente qui n’est pas modulée par le caractère spécifique des véhicules électriques. Or les voitures électriques sont chères On a donc le sentiment de voir un environnement fiscal aller à contre-courant de la réflexion sociétale qui veut des véhicules plus respectueux de l’environnement. D’où le coup de gueule de la Febiac qui s’interroge sur la position des Régions, actuelles tenantes de la politique environnementale, notamment en matière de fiscalité automobile.

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Matagagna le Mar 7 Mai - 19:34

D'après eux c'est donc le contribuable qui devrait payer et eux qui s'en mettraient plein les poches. Ces voitures sont chères et ont une autonomie insuffisante.
En plus question environnement les batteries sont une catastrophe.
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 68
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  jeffry le Mar 7 Mai - 20:25

Je ne parviens pas à comprendre qu'il y ait tant de domaines où l'on avance à pas de géants et au niveau automobile, il n'y a pas moyen de trouver un moteur qui peut se passer d'essence ou de mazout .Bizarre Suspect
avatar
jeffry
5
5

Messages : 5792
Points : 6772
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 69
Localisation : toujours au même endroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Mar 7 Mai - 21:20

Hello! Very Happy

Dans le domaine du "photovoltaïque", on sait que les prix des panneaux diminuent fortement avec les années. .
Ce que j'ai payé il y a trois ans pour 50 m2 n'a plus rien à voir avec ce que je sortirais maintenant pour la même production.
Il y a même la possibilité d'avoir l'un ou l'autre panneau qui "produit plus" pour compenser l'ombrage d'une cheminée par exemple.

Mais alors, pourquoi on ne place pas et ne propose pas ces panneaux là? Suspect

Pour les voitures, c'est la même chose... Le potentiel est là... mais l'industrie des "énergies fossiles" doit freiner des quatres fers pour ne pas développer ces nouvelles technologies... jap

Au fait, qu'en pense la famille Bush qui a fait envahir l'Irak pour "sécuriser le Ministère du pétrole" en "premier lieu"? wink

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  LSIMON le Mar 7 Mai - 21:50

Bonsoir Démo.... Le photovoltaïque reprendra quand l'équilibre se fera entre le cout de l'investissement et le gain fourni par la production....sans CV et surtout pouvoirs publics
Avec un taux d'intérêt quasi négatif faudraz pas attendre longtemps. Espérons que les entreprises concernées tiendront le coup jusque là. La voiture électrique c'est la même chose....

LSIMON
4
4

Messages : 1996
Points : 2117
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 101
Localisation : Aywaille (local du Mr face à la gare)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Mer 8 Mai - 20:58

Bonsoir Louis,

Je suis bien content que tu puisses bénéficier d'une installation et Jeffry aussi d'ailleurs.
Mes longues explications auront au moins servi... Very Happy

Ce qui est dommage, c'est que le gouvernement n'ait pas réduit les aides au fur et à mesure de la réduction du prix des panneaux.
Certains entrepreneurs on fait leur "super" bénéfice avec cela.
Et maintenant, si on revient "rétroactivement" sur le prix des CV à 65 €, ce seraient des ruptures de contrats.

En ce qui concerne la voiture électrique, sans trop m'y connaître, je pense que tout est là pour les développer.
Même s'il faut "louer" une batterie, il ne faut pas oublier ce que coûtent l'essence, les huiles, les entretiens...
Je pense que l'industrie pétrolière est encore trop puissante et a les moyens de freiner cette évolution...
wink

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Matagagna le Mer 8 Mai - 21:05

Et les batteries on va les charger en supprimant les centrales nucléaires? Twisted Evil
Ils sont fous ces écolos! heee
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 68
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Démocrate le Mer 8 Mai - 21:44

Matagagna a écrit:Et les batteries on va les charger en supprimant les centrales nucléaires? Twisted Evil
Ils sont fous ces écolos! heee

Ca, c'est un domaine où je ne pige pas grand chose!
Je sais que les centrales nucléaires nous offrent une autonomie par rapport à l'étranger. Par ailleurs il y a des risques et des contrôles sérieux qui doivent être faits.
Le traitement des déchêts pose aussi problème, mais quid par rapport à d'autres énergies polluantes? scratch

Le problème dans ce pays c'est qu'on peut être fort aidé ET limité... Shocked
Je pourrais placer des "phototrucs" pour plus de 10.000 kw... Ben non, là je deviendrais "producteur" et taxé... scratch
Pourtant, je ne ferais que couvrir mes propres dépenses...

Quand à placer une petite éolienne... je n'ose même pas imaginer les barrières administratives à franchir...

_________________
Et pourtant elle tourne...
avatar
Démocrate
Admin

Messages : 11551
Points : 14026
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 95
Localisation : Ici

http://1313.sos4um.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Matagagna le Mer 8 Mai - 21:49

Imagine un million de voiture électrique qu'il faut recharger chaque jour, il va falloir construire des nouvelles centrales nucléaires. Twisted Evil
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 68
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  jeffry le Dim 12 Mai - 10:32

Matagagna a écrit:Imagine un million de voiture électrique qu'il faut recharger chaque jour, il va falloir construire des nouvelles centrales nucléaires. Twisted Evil

Moi je préfère le bio carburant mdr
avatar
jeffry
5
5

Messages : 5792
Points : 6772
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 69
Localisation : toujours au même endroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Matagagna le Dim 12 Mai - 10:34

jeffry a écrit:
Matagagna a écrit:Imagine un million de voiture électrique qu'il faut recharger chaque jour, il va falloir construire des nouvelles centrales nucléaires. Twisted Evil

Moi je préfère le bio carburant mdr
A base de houblon! clown
avatar
Matagagna
5
5

Messages : 8894
Points : 9132
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 68
Localisation : Ardenne profonde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  jeffry le Dim 12 Mai - 17:31

Je vais essayer de rouler à l'Orval pour voir !
Quoique cela risque de faire cher au KM
avatar
jeffry
5
5

Messages : 5792
Points : 6772
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 69
Localisation : toujours au même endroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les voitures électriques n'ont pas la cote

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum